L'Atelier du Grand Tétras

L'Atelier du Grand Tétras





L'Actualité de l'Atelier :



Pour la rentrée

L’été reste laborieux à L’Atelier. Trois livres sont sortis de nos presses. L’ART DE DISTILLER d’André Prost s’est trouvé épuisé moins d’un an après sa parution. Nous venons de procéder à son retirage. Cet auteur nous offre un nouveau titre : DOUCEURS, LIQUEURS D’ANTAN
(Recettes traditionnelles aux plantes sauvages).
Daniel K.Leroux nous propose, avec UN CŒUR PUR, un magnifique récit qui nous emporte dans la simplicité de la vie.
Nous présenterons prochainement ces trois titres en détail sur notre site. Ils seront disponibles en librairie ou à défaut sur notre site à partir du 11 septembre.

En préparation pour le quatrième trimestre :

– PRÉSENCES DE CLAUDE SIMON Textes réunis par Mireille CALLE-GRUBER Agnès COUSIN de RAVEL François MIGEOT.
– EN MARGE DE LA VIE de CLAUDE MARGAT. ( col. Livre d’Atelier )
– LA RACONTOTTE : le numéro de ses 40 ans.

Notre comité de lecture a arrêté la liste des manuscrits susceptibles d’être retenus pour 2017. Nous en fixerons la programmation définitive à la fin de l’année en fonction de nos capacités de production que, pour différentes raisons, nous sommes obligés de revoir à la baisse.
Nous invitons les lecteurs qui continuent à envoyer leurs manuscrits à prendre en considération que nous ne pourrons pas les traiter, dans le cas où ils seraient retenus, avant 2018.

Commenter - Voir les commentaires ( 0 ) Posté le 23/08/2016 à 16h10 par L'Atelier.


L’ATELIER DU GRAND TÉTRAS AVEC LES POÈTES DU JEUDI

LES POÈTES
DU JEUDI
Rencontre
Lecture
avec les éditions
L’Atelier
du Grand Tétras


Jeudi 16 juin 2016
17,30 - 19h

Médiathèque Pierre Bayle
27, rue de La République
25000 BESANÇON
ENTRÉE LIBRE



Nous serons Place Saint Sulpice au Marché de la Poésie à Paris du 8 au 12 juin (stand 617/619)
Nous y serons avec nos poètes habituels et avec une bonne livraison de nouveautés:
– LE LIVRE DE LILITH avec un recueil de la poétesse Nohad Salameh qui a été accueilli par notre comité à l’unanimité et plus encore avec son admiration pour la qualité de l’écriture.
– CALCULS DE LA POUSSIÈRE de Guilhem Fabre. Sur un autre registre, ce poète traducteur de la poésie chinoise en France, nous invite à travers sa quête à dépasser le chemin d’un naufrage tel que peut nous l’imposer la cruauté de l’existence en renouant simplement avec le flux de la vie, “à l’image des oiseaux“.
– Notre collection Entre Deux Rives s’est enrichie de deux volumes : MATARILE N’EST PAS UN JEU (bilingue espagnol-français). Ce roman, “d’une beauté aiguë et déchirante“qui transcende la misère des bidonvilles de Caracas a été écrit par Simon Barreto Ramos, célèbre au Venezuela, et pourtanr inconnu en France.
– Notre traducteur, attaché à notre Atelier, nous propose, après la traduction des Hymnes à la Nuit de Novalis celle des ÉLÉGIES et des CHANTS NOCTURNES d’Hölderlin dans une version dépouillée des interprétations détournées du texte initial pour en retrouver à sa source une exigeante fidélité qui n’en détruit pas le souffle.
– Daniel K.Leroux, animateur de L'Atelier est aussi auteur, et parmi ses amis poètes, il dédicacera son dernier roman, LES SEPT SOMMEILS.

Parutions prochaines :
– Revue LA RACONTOTTE n° 104 (disponible > 15 juin.)
– DOUCEURS, LIQUEURS ET RECETTES D’ANTAN par André Prost, (l’auteur de L’Art de distiller, en voie d’épuisement.) Septembre.
– PRÉSENCES DE CLAUDE SIMON. Cet ouvrage en préparation constitue un document fondamental à la découverte ou à la redécouverte de Claude Simon prix Nobel de littérature en 1985. Composé par les ardents animateurs de l’Association Claude Simon, il comportera de nombreuses illustrations et des textes inédits de l’auteur.
– LE CENTRE DE GRAVITÉ, le poète Marc Alyn a confié l’édition complète de ses aphorismes à notre Atelier. Parution novembre.
– EN MARGE DE LA VIE, de Claude Margat nous donnera l’occasion de réaliser un beau livre dans la collection Livre d’Atelier associant art, littérature et poésie à travers l’expérience authentiquement vécue du taoïsme. Novembre.

Commenter - Voir les commentaires ( 0 ) Posté le 02/06/2016 à 22h00 par L'Atelier.


LE PRINTEMPS DU GRAND TÉTRAS

Vient de paraître (02/05/2016) :
MATARILE N’EST PAS UN JEU de Simon Barreto Ramos
dans une traduction de François Migeot. (voir la fiche à nouveautés)

Le numéro 8 de la revue Résonance Générale est sorti de nos presses le 23 mars ( voir le contenu à l’index dernier numéro).

Daniel K. Leroux vous invite à la présentation de son dernier roman : Les Sept Sommeils.
Cette rencontre-partage aura lieu le :

8 avril à 19h aux Bains Douches,
1 rue de l’École, à l’angle de l’église de la Madeleine.

La lecture de l’auteur sera agrémentée par les intermèdes de la pianiste Éva Dallot, concertiste et professeur au Conservatoire de Besançon

A l’occasion de la parution du recueil de poèmes Au bord du large édité par l’Atelier du Grand Tétras, une soirée hommage est consacrée à Paul Lera.
Sa femme et ses proches, d’anciens et de nouveaux élèves de la classe de Théâtre se réunissent pour interpréter un choix de ses poèmes.
Une façon de continuer à transmettre sa passion de la poésie.
Conservatoire de Besançon
Salle Berlioz
Cité des Arts, 1 passage des Arts, 25000 Besançon
Vendredi 1er Avril 2016
20H00
Entrée libre dans la limite des places disponibles.

L’Atelier du Grand Tétras participera au salon de Genève du 27 mars au 1er mai, notamment avec la présence de deux poètes suisses dont nous venons de publier les recueils : Éliane Vernay (Page Blanche) et Patrice Duret ( TOUCAN, un bestiaire).

Annonce des parutions prochaines (avril-juin): MATARILE N’EST PAS UN JEU de Simon Barreto, traduit du vénézuélien par François Migeot (col. Entre Deux Rives) LE LIVRE DE LILITH de Nohad Salameh (col. Glyphes) CALCULS DE LA POUSSIÈRE de Guilhem Fabre (col. Glyphes) et LES ÉLÉGIES de Hölderlin, traduction de Raoul De Varax, (col. Entre Deux Rives).


Commenter - Voir les commentaires ( 0 ) Posté le 28/03/2016 à 11h34 par L'Atelier.


POUR COMMENCER L'ANNÉE

VIENT DE PARAÎTRE : Page Blanche, Éliane Vernay, collection Glyphes.
Nous sommes heureux de présenter à nos lecteurs ce recueil qui incarne notre ligne éditoriale. Dans la traversée d'un monde invivable, le nôtre, une voix se cherche pour découvrir le bonheur de vivre. ( Pour en savoir plus, cliquer sur la rubrique Dernières parutions.)

OUVRAGES RETENUS PAR LE COMITÉ de lecture pour les éditions prochaines :
– Résonance Générale N°8 :Insaisissables danses, tes miracles.
– Collection Entre deux rives, (collection bilingue) :
. Matarile n'est pas un jeu de Simon Barréto Ramos, traduit du vénézuelien par François Migeot.(mars)
. Les Élégies de Hölderlin, traduit de l'allemand par Raoul de Varax. (fin avril)
– Collection Glyphes :
Le livre de Lilith de Nohad Salameh (fin mai)
– La Racontotte n° 104 (fin avril)

À L'ATTENTION DES AUTEURS QUI NOUS ONT ENVOYÉ DES MANUSCRITS.
Nous vous prions de nous excuser pour notre retard à répondre à votre demande d’édition. Nous nous sommes imposés de lire tous les manuscrits proposés et devant le nombre imprévu reçu nous n’avons pu assurer les délais de réponse que nous nous étions fixés. En outre et malgré nos annonces, nous continuons de recevoir un nombre considérable de manuscrits qui nous condamne à une situation ingérable.
Nous sommes conscients que nous ne pouvons plus accumuler les manuscrits sans donner à leur auteur une réponse. Ainsi avons-nous pris une une pause afin d’arrêter une décision définitive.
Au terme de ce travail, plus de trente manuscrits s’avéraient éditables, mais nos possibilités éditoriales pour une année sont limitées par nos capacités de production à dix ouvrages, dans un contexte économique difficile.
Notre comité de lecture s’est trouvé confronté à des choix difficiles qui ne lui ont pas permis de retenir jusqu’au bout le souhait d’éditer des textes que nous avions cependant retenus, avec un réel intérêt. Nous en sommes sincèrement désolés.
Nous nous attacherons autant que possible, dans les jours à venir, à donner une réponse individuelle à ceux qui ont donné leur adresse mail et à retourner les manuscrits à ceux qui les ont accompagnés d’une enveloppe timbrée.

Pour notre activité, l'année a commencé le 13 janvier à la Galerie Linz, 19-21 rue Chapon, 75003 PARIS avec la présentation du très beau livre de Pierre Dubrunkiez : Homme marchant dans l'image (publié avec l'aide du CNL). Une exposition du peintre, notamment avec des toiles reproduites dans l'ouvrage, rehaussera cette sortie. Pour l'auteur, pour l'éditeur et le directeur de la collection, Claude Louis-Combet, ce moment aura été un bonheur d'accueillir tous leurs amis parisiens... et ceux de passage à Paris.
À découvrir également sur le site, la parution du recueil TOUCAN, un bestiaire, du poète suisse Patrice DURET, qui est aussi éditeur (Le Miel de L'Ours).

Commenter - Voir les commentaires ( 0 ) Posté le 31/12/2015 à 21h32 par L'Atelier du Grand Tétras.


DERNIÈRES PARUTIONS

RAPPEL : Notre adresse courriel est désormais unique pour L'Atelier comme pour La Racontotte:
latelierdugrandtetras@gmail.com
Les adresses antérieures ne s'ouvrent plus.

DANS L'ANTRE, NUE, Acuti, Livre d'atelier
"L’ouvrage apporte une précieuse contribution à l’étude de la tératologie artistique contemporaine. Mais plus encore, car il est loin d’être seulement didactique, il ouvre une réflexion, débordante d’intelligente sympathie, sur la valeur d’exemple que signifie la présence du monstre dans l’art comme dans l’existence.
Cherche ton Double en toi-même, tu découvriras un monstre. Il t’apprendra à désirer, à connaître et à souffrir." Claude Louis-Combet

AU BORD DU LARGE, Paul Lera, poésie.
Un livre attendu par tous ceux qui ont partagé un moment de vie avec Paul Lera, comédien, metteur en scène, professeur d'art dramatique et, peut-être avant tout poète comme le découvriront les lecteurs avec ce recueil qui renoue, sans une ride, avec la grande tradition de la poésie lyrique française.

LES SEPT SOMMEILS, Daniel K.Leroux, roman initiatique. Les éléments majeurs de cette initiation à sept étapes sont la femme et les paysages du Jura, de Bourgogne, de la Loire, de Nantes et de la Cornouaille, lieux, ici, toujours propices à un dévoilement existentiel de la vie. Mais Les Sept Sommeils sont aussi le nom d’un café-concert du Cap Sizun où survit la musique celtique avec une fascinante violoniste.

TRENTE JOURS SEULEMENT, Roger Faindt, Nouvelles de guerre. L'écriture de l'auteur s'attache à dévoiler que contre l'absurde cruauté de la guerre subsiste l'imagination de l'amour qui moins qu'une désolante consolation s'affirme comme une intense espérance de la condition humaine.

L'ART DE DISTILLER, André Prost. Ce traité complet sur la distillation telle qu'elle se pratiquait dans nos campagnes répond au souhait de son auteur de ne pas la voir disparaître et pour cela il en transmet, avec exigence et précision, les modalités et les secrets de son apprentissage pour une pleine réussite.Le succès que l'auteur a rencontré aux Mots Doubs avec son Art de distiller montre que cet ouvrage trouvait sa bonne place dans notre collection Terroir vécu.

COURS SOURDS, Laura Desprein. (Voir fiche précédente)

Pour plus d'informations, nous renvoyons le lecteur à la fiche, Dernières parutions ou à celle de Nos auteurs.

Annonce des parutions prochaines (novembre 2015 - janvier 2016): DANS L'ANTRE, NUE, Acuti col. Livre d'Atelier. TOUCAN, un bestiaire, Patrice Duret. col. Glyphes. PAGE BLANCHE, Éliane Vernay col. Glyphes.

Commenter - Voir les commentaires ( 0 ) Posté le 24/09/2015 à 22h24 par L'Atelier.


Qui sommes-nous ?
Mentions légales
Site réalisé par Christophe Boulaye - version 1.10 Nombre de visites : 334917